angv2.gif (11793 octets)

LA PROPULSION

Les turbines à gaz

Sur les moteurs alternatifs ( moteurs Diesel par exemple ), l'action du fluide moteur provoque un déplacement rectiligne à course limitée des pistons. Ce mouvement linéaire alternatif est ensuite transformé en mouvement circulaire par le système bielle-manivelle.
Par contre pour les turbines à gaz, la puissance mécanique ( résultant de la transformation de l'énergie thermique ) est délivrée de façon continue par l'action d'un fluide à énergie élevée, sur les ailettes ou aubes de une ou plusieurs roues.

La turbine à gaz est un moteur rotatif qui transforme l'énergie calorifique en énergie mécanique par un procédé continu qui comprime, chauffe et évacue un gaz. La première turbine à gaz fût brevetée en 1791 en Angleterre par John Barber. En 1930, toujours en Angleterre, Frank Whittle dépose le premier de nombreux brevets pour des moteurs à réaction d'aviation, qui sont essentiellement des turbines à gaz.
Les turbines à gaz employées sur les navires, sont des moteurs à réaction provenant de l'aviation, et marinisés c'est à dire qu'elles servent de générateurs de gaz. L'énergie de ces gaz est récupérée ( 600 °C à 3 bars ) pour entraîner une turbine basse pression qui entraîne elle-même par le moyen d'un réducteur une hélice ou un hydrojet. Tous les matériaux sensibles à la corrosion saline sont éliminés.

Description d'une turbine à gaz

La tubine à gaz est un moteur à 2 arbres à simple cycle, constitué d'un générateur de gaz et d'une turbine de puissance entraînant par un accouplement flexible un arbre qui traverse la conduite d'échappement.

Le module turbine à gaz

Le module comprend la turbine à gaz montée sur un socle rigide et entourée de parois isolées contre le bruit et la température. Ce module comprend des portes vitrées pour l'accès du personnel de maintenance. Pour faciliter l'installation et la maintenance dans les navires les accessoires principaux y sont intégrés :
  • Le collecteur d'échappement
  • Les circuits et le stockage d'huile de graissage
  • Le système d'alimentation du combustible
  • La détection et l'extinction incendie
  • La détection des conditions de gel
  • Divers autres accessoires dont les capteurs

mlm2500.jpg (19112 octets)

 Avantages et inconvénients de la turbine à gaz

Avantages :

Inconvénients :

  • Poids inférieur (15 t. pour le module LM2500 )
  • Montée en puissance trés rapide
  • Facilité d'entretien ( échanges standard d'éléments )

 

  • Consommation spécifique plus élevée que les moteurs diesel (235 g/kWh à 25 °C )
  • Sensible à la température ambiante ( LM 2500 : 23000 kW à 25 °C et 21000 kW à 35 °C )
  • Volumes importants des conduites d'arrivée d'air et d'échappement des gaz

Les fournisseurs