Vue longitudinale étude NGV 3 de la SNCM

Navires à Grande Vitesse

Octobre 1997

L'actualité des car-ferries rapides

Numéro 3
Vue longitudinale du projet de NGV3 de la SNCM

AU SOMMAIRE

 

 Les limites d'exploitation des car-ferries rapides

( extraits de l'éditorial de Speed At Sea Vol.3 Issue 3 June 1997 )

Les grands car-ferries rapides opérant dans les diverses mers du globe sont couramment limités dans leur exploitation par des limites de hauteur de vagues significatives fixées arbitrairement. Par exemple, en Grande Bretagne, la base initiale est que cette hauteur de vague est de 3 m. Une telle limite prescrite est en train d'inhiber une industrie de pointe ou une recherche poussée a été entreprise dans le comportement de ces navires dans les vagues.

Ceci est d'autant plus bizarre qu'une expérience considérable dans l'exploitation de ces engins, indique clairement que les possibilités de tenue à la mer en toute sécurité dans les grosses mers sont directement liés à la vitesse et à la direction des vagues. Dans les mers de travers et de l'arrière, l'exploitation de grands catamarans a prouvé que ces navires peuvent naviguer avec sécurité dans des mers de 4 m et même 5 m.

les " 3 m " apparaissent comme un héritage des débuts de l'exploitation des hovercrafts sur la Manche, quand une limitation de hauteur de vagues était imposée, c'était alors la limite de stabilité pour les jupes de ces engins. Il semble que cela a été pris comme le standard de base pour tous les engins à grande vitesse.

En termes de résistance de structures, ces engins sont déjà construits pour des exploitations dans des vagues au delà de 3 m., mais cela n'a apparemment pas influencé les règlements de l'administration du pavillon.

L'Agence de sécurité maritime britannique applique de telles prescriptions. Récemment, répondant à une demande d'augmentation du seuil de 3 m. pour un nouveau grand catamaran, il a été demandé de démontrer les performances du navire à pleine vitesse avec une mer de l'avant mesurée pour être la limite la plus haute désirée. Un tel scenario est totalement irréel : aucun capitaine ne soumettrait son navire à un tel cas extrême. En changeant suffisamment la route pour éviter une mer de face et modifiant effectivement le cap et en réduisant la vitesse, des grands ferries à grande vitesse peuvent être exploités en toute sécurité dans des états de mer supérieurs aux limites habituelles.

N'est-il pas temps pour tous ces engins d'être soumis à des critères de performances. La plupart sont déjà équipés de systèmes de stabilisation automatiques employant des capteurs de mesures des accélérations. Il serait alors possible d'appliquer quelques uns de ces critères de performances basés sur des accélérations qui sont liés à des niveaux de confort tolérables et aux résistances de structure des engins. 

 

Buquebus en Espagne

Buquebus, l'opérateur de ferries rapides sur le Rio de La Plata, a créé une nouvelle filiale Buquebus Espana le 1er septembre 1997. Elle assure la ligne entre Algésiras et Ceuta ( enclave espagnole au Nord du Maroc ). La compagnie uruguayenne utilise le monocoque ALBAYZIN de 96,2 m de long, construit en 1994 aux chantiers Bazan. Ce navire vient d'être réparé en Espagne après des problèmes mécaniques pendant ses exploitations en Nouvelle-Zélande et sur le Rio de La Plata.

Juan Carlos Lopez Mena, le président de Buquebus se trouvait en Espagne début septembre, pour prendre livraison de la dernière acquisition aux chantiers Bazan. Le catamaran B60, Luciano Federico, est annoncé comme le ferry le plus rapide du monde avec une vitesse possible de 60 noeuds ( 108 km/h ) !!!

Fairplay-publications  03 sept 1997

 

General Electric Marine révèle ses expériences de turbines à gaz

GE marine et Industrials Engines viennent d'annoncer que les 18 turbines à gaz installées sur 8 ferries rapides entre 1993 et 1996 ont accumulées plus de 66500 heures de marche et 38700 cycles à la fin du mois de mars 1997

Les six unités les plus importantes, LM2500 en service sur les Guizzo (1993), Scatto ( 1994)et les deux premiers HSS1500 ont accumulé plus de 28000 heures et 12000 cycles.

Fast Ferry International, Juillet/Août 1997

 

 Tirrenia commande deux autres ferries rapides aux chantiers italiens Fincantieri

L'armateur national italien Tirrenia di Navigazione vient de commander aux chantiers italiens Fincantieri 2 monocoques à grande vitesse ( 40 noeuds ) pouvant transporter 1800 passagers et 460 véhicules. La livraison de ces navires de la classe Jupiter MDV 3000 s'effectuera à partir de 1999 pour un prix d'environ 110 millions de §. Malgré un avenir incertain, dû à la décision du gouvernement italien d'engager le processus de privatisation des compagnies du groupe IRI, le président de Tirrenia renouvelle sa flotte. La compagnie a 4 ferries rapides et 2 ferries classiques de 188 m de long et 2000 passagers en construction.

Lloyd's List 02/09/97

Nouvelles commandes

  • Express Ferries Ltd ( un nouvel armateur ) vient de commander chez les chantiers Kvaerner Fljellstrand, un catamaran du type JumboCat 60 m, livrable en avril 1998. Ce contrat d'un montant de 170 millions de couronnes norvégiennes, comprend une option pour un deuxième navire livrable au printemps 1999. Pouvant transporter 430 passagers et 52 voitures ou 40 voitures et 2 cars, ce navire rapide ( 36 noeuds ) sera exploité entre Helsinki ( Finlande ) et Tallinn ( Estonie ).
  • La compagnie française Chambon a confirmé la commande d'un Auto Express 48, un catamaran des chantiers Austal Ships destiné à être exploité aux Antilles. dès avril 1998. Ce navire, développé en étroite coopération, doit transporter 329 passagers et 10 véhicules. D'une longueur de 47,60 m, ce catamaran est propulsé par 4 hydrojets Kamewa 63 SII, entraînés par 4 moteurs diesel MTU 16V396 TE74L par l'intermédiaire de réducteurs Reintjes VLJ 930. Il est équipé d'un système de stabilisation Austal Ocean Leveller composé de T-Foils et de flaps.
  • Les chantiers de Singapour Marinteknik Shipbuilders ont reçu commande de la compagnie suédoise Jetson Coast Link, d'un catamaran car-ferry de 55 m, livrable au début de 1998 pour une exploitation en mai en Scandinavie. Il sera exploité sur 2 lignes, entre la Suède et la Finlande. D'une longueur de 55 m, il pourra transporter 400 passagers et 48 voitures avec portes rampes à l'arrière et à l'avant. La propulsion sera du type CODAG ( Combined Diesel or Gaz ), avec 2 turbines à gaz AlliedSignal TF40 de 2840 KW et 2 moteurs diesel MTU 16V 396 TE74 L de 2000 KW, entraînant 4 hydrojets Kamewa 71 SII pour une vitesse en service de 38 noeuds.

Fast Ferry International, Juillet/Août 1997

Les caractéristiques des MDV 3000 Jupiter en construction pour Tirrenia

Les chantiers Fincantieri ( à Riva Trigoso ) construisent en ce moment 2 ferries du type MDV 3000 pour la Tirrenia suite à une commande datant de décembre 1995. La livraison du premier aura lieu au milieu de 1998. A sa livraison ce sera le plus grand monocoque à grande vitesse dans le monde avec 145 m de long, 22 m de large, la propulsion étant assurée par 4 moteurs diesel ( MTU 20V1163 TB73L de 6500 kW chacun ) et 2 turbines à gaz (GE/Fiat Avio LM 2500 de 21000 kW chaque ) pour une puissance totale de 95000 chevaux. Les turbines à gaz entraînent 2 hydrojets booster, tandis que les moteurs diesel entraîneront par paire, deux d'hydrojets orientables qui sont annoncés comme les plus grands au monde. Les vitesses prévues sont de 40 noeuds et de 23 noeuds sur les diesel seulement. Le port en lourd prévu est de 805 tonnes avec 1800 passagers et 450 voitures en exploitation touristique, et 1200 tonnes maximum pour l'exploitation fretavec 480 passagers, 100 voitures et 30 rolls. Des cabines sont prévues pour l'équipage, 8 cabines individuelles pour les officiers, et 11 cabines doubles pour le personnel.

Fast Ferry International, Juillet/Août 1997

La compagnie MINOAN LINES achète le CAT 70 HL

Minoan Lines a acheté le catamaran CAT 70HL des chantiers hollandais Royal Schelde. Le Captain George, livré en 1996 à la compagnie Catamaran Ferry Lines a été renommé HIGHSPEED 1 et est exploité depuis juillet dernier par la compagnie Minoan Lines Highspeed sur 2 lignes entre Le Pirée et les îles Cyclades.

Fast Ferry International, Septembre 1997

Mise en service d'un monocoque de 101 m au Japon

Un monocoque de 101 m construit par Mitsubishi Heavy Industries, Unicorn, est entré en service le 5 juin 1997 avec la compagnie Higashi-Nihon Ferry Company au nord du Japon. Le navire, avec coque acier et superstructure en aluminium, peut transporter 423 passagers et 106 voitures ou 78 voitures et 5 autocars ou rolls.

Fast Ferry International, Septembre 1997

fredcap@wanadoo.fr

Copyright © Frédéric Capoulade,