Equipements de vision de nuit

N a v i r e s     à   G r a n d e   V i t e s s e

High Speed Ferries equipments

VOIR DANS LE NOIR
SEEING IN THE DARK

Le code HSC ( High Speed Craft ) impose aux engins à grande vitesse des équipements de vision de nuit quand cela est justifé par les conditions d'exploitation. Aucune condition opérationnelle ou standard de performances ne sont spécifiés dans le code. Deux types d'équipement sont disponibles, l'un basé sur l'intensification de lumière ou d'image et l'autre basé sur la technique de l'infra-rouge.

Le délai de reflexion sur un navire à grande vitesse est essentiel pour naviguer en toute sécurité. La nuit, ou par visibilité réduite, ce délai devrait être augmenté pour permettre au pilote d'évaluer correctement sa situation. Les progrès récents des équipements de vision de nuit fournissent maintenant au personnel de conduite des engins à grande vitesse, les moyens pour assurer cette évaluation la nuit de la même façon que de jour.

Ces équipements utilisent des technologies initialement developpées par les industries militaires. Certains de ces équipements sont maintenant adaptés à un usuage commercial, surtout dans les secteurs de la sécurité où ils sont utilisés en association avec des circuits de télévision. Plus récemment, ces matériels sont apparus en tant qu'aide visuelle dans l'industrie maritime, particulièrement pour les navires à grande vitesse.

Ces équipements sont basés sur deux concepts: Intensification d'image et vue infra-rouge.
INTENSIFICATION D'IMAGE
Tous les objets émettent ou reflètent de l'energie à une certaine fréquence. L'unité d'amplification d'image ou d'intensification récupére l'énergie des photons qui se transforme en électrons sur la photocathode au coeur de l'intensificateur. Les électrons sont alors amplifiés de 25000 à 250000 fois suivant le système et passent à travers d'un champ électrostatique avant d'être renvoyé sur un écran. Ce système peut être utilisé dans des conditions de lumière trés faible tel qu'un ciel étoilé ou certaine conditions nuageuses. Mais l'intensification de lumière ne marche pas dans la nuit noire et dans ce cas l'infra-rouge est utilisé. C'est un sytéme actif à pointer sur une cible désignée.

vnuit1.jpg (38599 octets) Appareil de vision de nuit de Litton Marine System
( Système infra-rouge pour utilisation commerciale)

Vue d'un navire sur l'écran

vnuit2.jpg (8244 octets)

Le système infrarouge utilise un émetter qui projette un faisceau d'énergie pour éclairer la cible ( = infrared illuminator). La plupart des systèmes amplifient le signal de retour de 25000 à 250000 fois.
La présentation sur écran est génerallement verte ou grise et montre la cible comme à l'oeil nu.

Tous les systèmes sont plus ou moins sensibles aux conditions atmosphèriques et donnent les meilleurs résultats dans une atmosphère claire. Les systèmes infrarouges détectent une différence de température, la présentation sur l'écran apparaît   comme un négatif de photo, tandis que l'intensification de lumière se rapproche de ce que l'on voit à l'oeil nu.
Dans le cas d'un petit iceberg, par exemple, un objet compact blanc ou noir, suivant la polarité choisie, sera visible sur l'écran. Un grand navire donnera des blocs de température. Les zones les plus chaudes ( la machine et les logements ) apparaîtront blanches avec des zones périphériques noires.

Ils y a les pro et les anti pour chaque système, nous dit Hywell Thomas, directeur de Mc Lennan Marine Ltd, le fabricant des systèmes Vistar. Ces systèmes sont conformes aux règles des Autorités Maritimes de Hong Kong. Les intensificateurs de lumière sont sensibles aux lumières du rivage et sont alors saturés. Pour les infrarouges, l'inversion et les changements de la température à l'aube et au crépuscule réduisent l'éfficacté, comme le vent et la pluie .
D'aprés Hywell Thomas, la réponse idéale est un système combinant l'intensifcation de lumière à courtes distances et l'image thermique pour la l'identification et la localisation des échos à plus grande distance. Les images des deux systèmes peuvent être visualisée ensemble sur l'écran.

vistim223.jpg (21222 octets)

vistdisp.jpg (21483 octets)

Vistar IM 223 : Configuration minimum suivant réglements des Autorités Maritimes de Hong Kong

Vistar
Unité et écran de contrôle

Les différents fournisseurs

VISTAR    McLenann Marine Ltd

AMIRIS    Litton Marine Systems

NIGHT SIGHT - PALM IR    Raytheon TI System

AGEMA

SCHIKORA SECURITY SYSTEMS        MEOS

BRITISH AEROSPACE SYSTEMS EQUIPMENT


Revue SPEED AT SEA February 1998,
Extraits de l'article de David James SEEING IN THE DARK


fredcap@wanadoo.fr

Copyright © Frédéric Capoulade, 
13/12/98