NGV.Navires à Grande Vitesse.HSS High Speed Ships.Les car-ferries rapides.Probléme des vagues

Définitions

Effet des vagues
wake wash

La propulsion

Historique

Intérêt des NGV

Les photos

Différents types

Des voyages

Les plus grands

Archives journaux

Netescales

Les projets

Bienvenue à bord -- Welcome on board

Le NGV 3

Les commandes

Retour à l'accueil

Livre d'or

Sources:
-Les problèmes liés à la vitesse sur les NGV, Mémoire de fin d'études DESMM 1998-1999 par Gregory Le Rouillé
-Fast Ship Safety, Etude FASS WP1 23/11/98, Programme de recherche européen, maître d'oeuvre SODENA, Alain Deverre avec plusieurs partenaires français et européen.

Depuis l'apparition des navires rapides, de nombreuses plaintes (France, Italie, Danemark, Suéde, Irlande, Australie, USA,....etc) sont apparues suite à des incidents provoqués par les vagues produites par ce type de navires. En effet ces vagues sont différentes de celles générées par les navires conventionnels ou même de celles dues au mauvais temps.
" A Goteborg en juillet 1997, deux touristes ont été blessés. Leur bateau a subi des avaries par des vagues produites par le car-ferry à grande vitesse Stena Carisma navigant à grande vitesse le long de la côte. Peu de temps aprés son passage, une vague les a projeté avec leur bateau sur les rochers. 2 accidents similaires ont été causés par le Stena Lynx et par le SuperSeaCat One. Il emble que ces vagues soient différentes de celle des navires classiques. Elles se rapprochent d'une houle imprévisible que l'on ne voit pas de la surface et qui arrive en se brisant à grande vitesse sur les côtes." ( Extrait article Infocéan Septembre 1997 dans rapport FASS WP1 23/11/98)

L'institut hydraulique danois (DHI) a étudié ce phénoméne et a constaté que les NGV créent dans des eaux moyennes ou peu profondes, des vagues de périodes longues de 9 à 10 secondes le double des ferries classiques.
Les NGV produisent des vagues dont certaines ont des périodes courtes qui s'atténuent ou disparaissent assez vite et d'autres de périodes plus longues plus difficiles à observer qui se déplacet rapidement et sur de longues distances en causant des incidents en arrivant sur les côtes.

-Résistance de vague en eaux profondes
Un navire, se déplaçant en eau calme, engendre deux systèmes de vagues, l'un partant de l'étrave et l'autre de l'arrière, comportant chacun des vagues transversales et divergentes. La distance séparant les crêtes des vagues d'accompagnement dépend de la vitesse du navire.
Un NGV à 35 noeuds génère des vagues de 205 m de longueur d'onde soit de 11,5 s, alors qu'un ferry à 20 noeuds les valeurs sont de 65 m et 6,5 s.
-Forme des vagues
La forme d'une vague varie avec la pente de la côte, la nature du fond et la hauteur d'eau du moment.
-Elle se casse plus prés de la côte à pleine mer
-La longueur d'onde diminue en eau peu profonde
-Lorsque le fond se relève rapidement, les vagues des navires rapides déferlent totalement (Dés que la profondeur est de l'ordre de deux fois leur hauteur)
-Celles des ferries traditionnels sont plus petites et se cassent en forme de rouleaux.
-Sur des fonds plats et peu inclinés, las vagues de longue périodes se cassent comme celles des ferries.
-Impact des vagues
Sur les navires de petites tailles, plaisance surtout:
Des incidents se sont produits, échouages, chavirement, hommes à la mer. En effet dans les zones de changement d'allure (départ, mais surtout arrivée) les vagues des NGV sont dangereuses:
-La résistance des vagues croît avec l'accélération des navires et lors des décélérations, le phénoméne s'amplifie encore quand la coque s'enfonce dans l'eau, augmentant brutalement le dépalcement et la taille des vagues
-Les vagues dépassent alors le navire et peuvent alors surprendre les plaisanciers qui s'attendent à rencontrer ses vagues aprés le passage du NGV.
Sur la côte:
D'autres incidents ont eu lieu sur les palges. On ne voit pas venir ces vagues qui se développent soudainement entraînant une forte aspiration d'eau vers le large avant de se casser successivement sur la côte. Ce phénoméne trés surprenant, est fréquent pendant les mois d'été, lors des périodes de vent et de mer calmes.


fredcap@wanadoo.fr

 23/07/99